Les glaces Fabien Foenix (Paris)

Je vous en avais déjà parlé en septembre 2016 ( « Déjeuner maison chez l’Essence du Thé » ) mais je les avais tellement appréciées que j’en remets une couche en cette si belle et chaude dernière soirée de Printemps 2018.

Vive les congélos à la maison, qui permettent de se faire un revival collector !

Je me suis donc délectée de glaces créées par Fabien Foenix pour la maison George Cannon, à savoir :
thé vert Matcha
thé Secret Tibétain
thé de Chine Milky Oolong

Un vrai régal.

Malheureusement depuis ma brève sus-citée, la boutique ne propose plus de déjeuner.
A voir si les Tea Time (qui eux existent toujours) estivaux permettront à tous ceux qui passeront dans le coin de pouvoir les goûter.
Reste les autres parfums de l’artisan à aller déguster 6 Rue Descombes dans le XVIIe…

Belle dégustation à tous !

Et toutes mes pensées vont pour mes copines et copains théinés qui se reconnaîtront…

Chocolat « Noir Grand Cru Sésame & Thé Vert » (Chocolaterie Cyril Lignac Croquant Gourmand)

J’ai toujours aimé le chocolat (noir !).
Avec le temps, j’ai appris à apprécier uniquement les très bons, dont Bonnat fait partie.

Et puis un jour, un peu avant Noël, Sonia du blog Books, moods and more m’a envoyé sans même me connaître en vrai cette tablette en provenance de la Chocolaterie Cyril Lignac.

Au-delà du fait que j’ai immédiatement pensé sur le coup à « Charlie et la chocolaterie », film de Tim Burton (l’appellation choisie sans doute, ne pas chercher trop loin), associer un noir grand cru avec du sésame et du thé vert était un peu fait pour moi sur le papier.
Parfois cela ne suffit pas pour faire l’histoire. Mais là en l’occurrence, si ! Ces p’tits carrés, je les ai adorés, ADORES !

Nous sommes passés dans le Xe samedi avec Mon Brun pour tester d’autres gourmandises du Chef du coup (je vous en parle tout bientôt).
J’ai refait le plein, évidemment…

Belle dégustation à tous et encore un GRAND MERCI à Sonia pour cette découverte !

LA galette des Rois de Benoît Castel et le thé « Noël à Pékin » de Dammann Frères…

Je vous ai parlé de Benoît Castel récemment et avec la traditionnelle Epiphanie ce week-end  comment ne pas craquer ?!

Depuis quelques années j’étais très « La pâtisserie des rêves » en la matière.
Mais depuis que Conticini est parti, j’avoue ne pas y avoir remis les pieds… 

J’ai trouvé la pâte feuilletée particulièrement aérienne et la frangipane excellente. Et je pense avoir décelé un soupçon de sel que j’ai beaucoup apprécié.
Testée froide (oui, je l’aime aussi comme ça ! ) et réchauffée au four à 180° pendant 5/10 mn le lendemain, elle m’a régalée !
Vous pouvez donc céder à la tentation les yeux fermés…

Je m’en suis délectée avec le thé de Noël Dammann Frères « Noël à Pékin »  qui est une très GRANDE réussite dont j’ai du mal à me passer quotidiennement depuis que je l’ai goûté et qui est un sacré coup d’ de la fin de l’année 2017 !
C’est un savoureux mélange fleuri-fruité de thé noir et de thé vert au jasmin, aromatisé au fruit de la passion, à la mangue et à l’ananas avec une pointe d’agrumes.
Un beau voyage des sens…

Bon appétit et belle dégustation à tous !

Lien des Saveurs

Mais pourquoi ai-je mis autant de temps à vous en parler ?!

L’air de rien, cela fait trois ans que nous avons rencontré Albertino et Stéphane et que nous nous régalons de ce qu’ils proposent lors de journées et soirées à thème au Mandarin Oriental Paris ou dans des lieux très sympas lors d’évènements qu’ils organisent à Paris.

Fans de très bons produits, nous avons sympathisé avec eux au tout premier Marché des Saveurs organisé par le Palace parisien et qui est renouvelé chaque année depuis (la troisième édition, c’était le 10 décembre dernier).

Les deux amis sont chaleureux et savent communiquer et partager leur amoooooouuuuuur immodéré pour les fromages et autres mets délicieux qu’ils savent extrêmement bien sourcer.

Je vous invite vivement à les découvrir via leur site Lien des saveurs.

Belles dégustations à tous !


Soirées de dégustations 
Facebook 

Chocolat Bonnat

Je viens de me rendre compte que je ne vous ai jamais parlé du chocolat Bonnat, LE SEUL, L’UNIQUE !

Cette maison française s’est installée à Voiron en 1751.
C’est une des rares qui fabrique (j’espère avoir l’occasion un jour de visiter l’Atelier).
C’est une des rares à pouvoir être de fait transparente.
C’est donc une des rares DE QUALITÉ !
CQFD

Ma préférence va au « Ceylan » et nous consommons également côté pâtisserie celui à cuire (que Mon Brun adoooooooore également faire fondre dans sa bouche tel quel).

Bref, mes papilles ne se délectent plus que de ce chocolat.

A vous de trouver celui que vous préférez dans les différentes gammes proposées…
Et belle dégustation !

image

A Paris, je trouve les fameuses plaques à La Grande Epicerie du Bon Marché.

NDLR (22 janvier 2018) : depuis ce billet, une boutique a ouvert à Paris 189 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le VIIIe ! :D