« Sang d’encre » de Jill Dawson…

Lu en octobre 2018…
Je continue d’essayer de rattraper mon retard !

Si le début de ce livre ne m’a pas rendue euphorique, toute l’histoire commence à compter de la page 119 selon moi.

Patricia Highsmith n’est pas qu’une ombre servant de référence. Véritable personnage de l’histoire à part entière, elle entraîne l’auteur et le lecteur dans un docu-fiction intrigant, dans une histoire assez perverse, psychologique à souhait où on nage continuellement entre deux eaux volontairement obscures. 

L’écrivain n’est pas sans malmener son lecteur. Jill Dawson joue en effet sur les deux tableaux et elle interroge entre les lignes sur le processus créatif.

Je qualifierai donc cette vraie/fausse bio, ce vrai/faux thriller de subtil et d’ambigu.
Le lecteur peut s’y perdre mais personnellement je salue l’originalité du livre.

Belle lecture à tous ! 

Note de l’éditeur (Denoël) : 

« Lorsque, au milieu des années 1960, la romancière Patricia Highsmith s’installe dans un petit cottage dans le Suffolk, en Angleterre, c’est pour s’isoler et se donner le temps d’écrire, mais également pour protéger son intimité : elle entretient en effet une liaison avec Sam, une femme mariée qui vit à Londres. Cependant Patricia est convaincue que quelqu’un l’observe, la surveille, et cette sensation ne fait qu’augmenter avec l’arrivée d’une jeune journaliste qui multiplie les intrusions dans le sanctuaire où elle espérait trouver la quiétude. Lorsque Sam vient la rejoindre pour une escapade amoureuse, les choses ne tardent pas à tourner au drame? Ironie suprême, la grande Patricia Highsmith, qui excelle dans l’art de raconter des histoires de meurtre et de violence, ne serait-elle pas en train de devenir l’héroïne de ses romans d’angoisse ? »

Concours : un exemplaire de Miaou la revue n° 6 à gagner !

Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor vous proposent de gagner Miaou la revue n°6 ! 😻

Pour jouer c’est simple :

1/ abonnez-vous à la page Miaou la revue sur Instagram et/ou facebook
2/ abonnez-vous à mon site et/ou à ma page Charthémiss sur Instagram et/ou facebook
3/ invitez deux ami(e)s en mettant un p’tit commentaire 

Concours ouvert sur mon blog, Instagram et facebook.

Le partager en story sur les réseaux sociaux, c’est une chance de plus de gagner… 🐈

Tirage au sort lundi matin (24 juin) par d’innocentes pattounes ! 🐾

Bonne chance à tous 🙏🏼💫

©Céline Huet-Amchin

Regard Félin la boutique

Proposée par une comportementaliste félin spécialiste de la relation Homme-Chat (Sophie Bohrt-Montagné), cette boutique en ligne est ma LA préférée de Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor.

En tant qu’humaine, l’offre est claire, bien organisée et les tarifs tout à fait raisonnables.
Les jouets sont bien sourcés parce que bien pensés et à chaque commande reçue nos poilus se font une véritable cat party (renouvelée par la suite bien évidemment) à laquelle je participe en fonction desdits jeux.

Pour aiguiser l’intérêt de vos chats, laissez à disposition quelques jouets disséminés dans votre appartement ou maison par roulement (ne pas hésiter à en avoir plusieurs de fait).
Comme pour les friandises, leurs sens seront en alerte et cela répondra à leurs besoins naturels. Par voie de conséquence ils dépenseront comme il se doit leur énergie.
N’hésitez pas non plus à ranger certains jeux puis à les ressortir de temps en temps : ils les considèreront comme de véritables nouveautés ! Cela fonctionne très bien.

Des chats bien stimulés sont des chats bien dans leur tête et leurs pattounes.
Ne jamais sous-estimer cela…

ATTENTION : certains jouets ne se laissent pas sans surveillance !

© photographies (que j’ai oublié de mentionner) : Céline Huet-Amchin. 

Reprise (Acte II) !

Oui, oui, je suis vivante.
Deux semaines après ma dernière brève, me voici de retour une nouvelle fois !

Je ne pensais pas que ma formation « Comportementaliste félin, spécialiste du chat » serait intense au point de ne plus avoir de vie sociale, bloguesque et j’en passe…
Cela étant dit je suis ravie du sérieux de son organisation, du déroulé et de son contenu.
J’ai terminé les deux premiers modules. Youpiiiiiiii ! :D Avant de reprendre dans quelques semaines pour les quatre autres, j’ai des exercices à rendre, un premier grand examen à passer et mon mémoire à préparer. Sans parler des compléments à cette formation que je vais effectuer en mai et juin. Pas de quoi chômer !

Qu’ai-je donc fait depuis le 14 avril ?
Visite d’un refuge de chats en banlieue parisienne dans le cadre de mes études, Coon Nabuchodonosor a eu 2 ans (Joyeux Chatnniversaire à lui encore une fois !), j’ai suivi une nouvelle conférence Educhateur (« Tout pour un chat sans problème ») le samedi de Pâques avant de rejoindre Mon Brun en Bourgogne, j’ai rencontré trois petits rats adorables en cours, nos poilus m’ont activement soutenu dans mes révisions pour les différents tests que j’ai passés (ne pas oublier de leur dédier mon mémoire !) et j’ai enfin pris le temps aujourd’hui de déguster les chocolats rennais offerts par mes parents !

Voilà : vous savez tout, ou presque.
Je vais reprendre mes activités « normales » au fur et à mesure alors, à bientôt !

© photographies (que j’ai oublié de mentionner) : Céline Huet-Amchin. 

Reprise !

Un peu plus de sept jours se sont écoulés depuis notre retour d’Asie du Sud-Est et quelle semaine vient de s’écouler !

Tout d’abord et l’information est primordiale : LES POILUS SONT DE RETOUR après un aller-retour à Rennes samedi et dimanche derniers !
Avouez qu’ils vous avaient manqués…

Mise à part cela,  j’ai commencé lundi matin ma formation « Comportementaliste félin, spécialiste du chat » qui me fait retourner pour la bonne cause en salle de classe jusqu’en septembre dans le XIIIe arrondissement de Paris (et qui m’évite par la même occasion la « déprime post voyage »).
Cours et cas pratiques des plus intéressants avec huit autres personnes d’horizons divers mais animées d’une passion commune pour les greffiers : un vrai bonheur depuis mes études de Droit !
Je réfléchis déjà à mon sujet de mémoire, à rendre au plus tard fin août et emprunter la ligne 5 du métro me ravit pour l’instant quotidiennement (oui, oui, vous avez bien lu !)…

Un jet lag et une perte de voix plus tard (qui ont un chouille perturbé Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor), j’ai tout de même pu profiter de mon week-end comme il se doit et ainsi pu découvrir avec mon amie K (qui se reconnaîtra) le bien joli Sohan Café dans le XVIIIe où nous avons dégusté un bon brunch franco-iranien…

Puis après une chouette p’tite balade digestive le long du Canal Saint-Martin, retour à mes cours histoire de réviser ce que j’ai appris ces cinq premiers jours et avant de visiter un refuge pour chats en banlieue parisienne demain matin…

Belle fin de dimanche à tous !

© photographies (que j’ai oublié de mentionner) : Céline Huet-Amchin.