Le Gers, ce doux parfum de mon enfance…

C’était la semaine dernière…

P’tit coin de paradis (en France) depuis ma plus tendre enfance, je l’ai toujours connu.
Selon les âges, les années et les disponibilités, avec plus ou moins d’assiduité.

Le Gers ce sont les vignes, les jolies balades, les lézards sur les murs, les chauve-souris derrière les volets, le marché de Vic-Fezensac, le foie gras (pas bien oui je sais mais j’avoue avoir du mal à m’en passer), les merveilles, les tuiles aux amandes, la croustade, le fromageon, le BBQ de mon Papou, les bons plats de ma Maman, l’Armagnac, les réveils donnant sur la campagne, le silence, le lieu préféré de nos poilus pour leurs vacances et j’en passe…
Sans oublier la librairie Martin-Delbert, L’Amandine ou Le Patio (lorsqu’il est ouvert) et la gare à Agen (étant donné que je ne conduis pas) même si dans ce cas nous sommes dans le Lot-et-Garonne.

Je ne sais pas encore combien de temps cela va durer, mais c’est toujours un bonheur d’y aller !

Comment rafraîchir vos poilus en période de canicule ?

En cas de forte canicule, que nous connaissons actuellement en France, pensez à vos poilus !
Eux aussi ont besoin d’aide pour la supporter…

Il existe de nombreuses solutions en-dehors du b.a.-ba (fenêtres closes pour ne pas laisser entrer la chaleur, volets fermés aux 3/4, nourriture plus humide…).
Voici celles que j’ai retenues :

  • investissez si ce n’est pas déjà fait dans une fontaine à eau. Cet objet incite le chat à boire, ce qui est très bien ! Et ce que ce soit la canicule ou pas (bon pour éviter les problèmes au niveau des reins à terme)
  • gant mouillé à passer sur eux plusieurs fois par jour
  • glaçon dans leur(s) bol d’eau et/ou fontaine (mais pas trop sinon courante assurée !). Multipliez les points d’eau pour les inciter à boire.
  • serviettes humidifiées à plusieurs endroits de la maison (vaporisez un peu d’herbe à chat pour l’inviter à y aller) ou devant un ventilateur (ne pas le laisser allumé en dehors de votre présence par sécurité !)

Autres possibilités :

  • laissez couler un filet d’eau fraîche si vous avez une baignoire (pas très écolo cependant…)
  • prendre une bassine. Remplissez-la d’eau et mettez un jouet dedans. Pourquoi un jouet ? Cela incitera votre félin à tremper la patte et donc à se rafraîchir par ce biais.
  • « glaçon nourriture » (enrichissement pour les félins que j’ai découvert en regardant « Une saison au zoo »). Non encore testé de mon côté.
  • coussin rafraîchissant spécial pour chats ou une poche anti-douleur à placer au froid : non encore testé pour ma part non plus. Je redoute le côté gel à l’intérieur (un chat peut le percer et l’ingérer) mais il en existe sans produit. A voir…

Si vous voyagez avec eux : n’oubliez pas le brumisateur (bien que cela puisse les stresser) ou un gant à mouiller lors d’un arrêt. Ne les laissez surtout pas dans votre voiture fermée sans aération !

Le moyen de contrôle sont les coussinets. C’est par eux que le chat transpire le plus.

En cas de coup de chaleur, direction votre vétérinaire : c’est le seul qui pourra intervenir dans les règles de l’art et sans danger pour eux.

NDLR. Cette brève a été contrôlée par Isabelle Pasquet (Vetinparis), LA vétérinaire adorée de Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor (et de leurs humains) !
Un grand merci renouvelé à elle.

Aquarelles challenge #1

‎Je participe désormais à un « Aquarelles challenge » créé par ma cousine Clarisse et une de ses collègues de travail.

Il fallait rendre notre copie ce jour et les thèmes étaient « tache(s), papillon(s), géométrie » …

Voici mes créations, en vidéo pour une fois !  :

Rendez-vous lundi 23 octobre pour le prochain challenge…