Stéphane Garnier & Aristide !

Hier après-midi, au n° 11 de la rue Ambroise Thomas dans le IXe arrondissement à Paris, Stéphane Garnier dédicaçait son best-seller (réédité en édition limitée) « Agir et penser comme un chat » ainsi que son dernier livre « Le chat en 500 citations« , le tout aux Editions de l’Opportun à l’hôtel pour félins urbains Aristide !

L’occasion de rencontrer l’auteur aux 60 000 exemplaires vendus (mazette !) désormais traduit dans plus de 20 pays ET de visiter ce lieu qui est bien mieux qu’une pension à mes yeux…

J’ai trouvé l’écrivain  très sympathique parce qu’hyper accessible et modeste malgré son succès en librairie et l’accueil sur place des plus agréables.

Pour les humains des poilus :
– « Agir et penser comme un chat » est une étude poussée des vibrisses sur pattes bourrée de conseils précieux et astucieux à appliquer au quotidien (à la maison, au travail, avec ses amis et j’en passe).
– « Le chat en 500 citations » est une anthologie géniale pour tous les passionnés de jolies phrases sur le sujet.
Les deux livres sont agrémentés de jolies illustrations et le format du deuxième est irrésistible.
Noël approche… N’hésitez pas une seconde à les mettre sous le sapin !

Pour les poilus :
Cet hôtel (fort joli) unique et insolite est assez bluffant !
Tout est pensé comme il se doit, que ce soit en terme d’architecture, de décoration, de conception, de personnel (assistants vétérinaires diplômés), de sécurité, d’hygiène…
A ce jour, je n’ai pas eu l’occasion de le faire tester à Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor que je préfère faire garder chez nous  eux (on dit toujours que c’est préférable) mais je n’hésiterai désormais pas si nous n’avons pas nos solutions traditionnelles de cat-sitting (amis, parents ou Chapacha).

Cerise sur le gâteau : le corner « boutique » de l’hôtel est topissime ! Je vous le recommande vivement…

Tea Time au Mandarin Oriental Paris…

Cela fait un p’tit moment que j’aurais dû vous en parler…

Après le « Winter Tea Time » cet hiver et depuis plusieurs mois, l’offre proposée par le Mandarin Oriental Paris en la matière a considérablement évolué.

Pour passer ce moment si particulier et privilégié des fins gourmets, L’Honoré (inauguré le 16 mai dernier) vous accueille.
Vous aurez le choix entre les alcôves ou les tables côté jardin.

Ce « Five O’Clock Tea » est, à ce jour (je n’ai pas encore terminé de tester tous les « Hôtels de Luxe – Palaces » de la Capitale), totalement dans mes canons et c’est celui qui m’a le plus conquise : du salé et du sucré en quantité raisonnable (merci parce que c’est loin d’être toujours le cas) et très élégamment présenté, sans parler des goûts variés à se damner qui offrent un beau voyage aux sens !
Quant à la carte des thés, tisanes et rooibos, c’est une exclusivité Jing Tea dont la qualité est indéniable. Le breuvage est servi en théière, parfaitement infusé et le personnel sait très bien vous en parler (merci une nouvelle fois parce que c’est loin d’être toujours le cas également).

J’y suis retournée plusieurs fois (pour le plaisir de retrouver dans ce lieu que j’apprécie tant les scônes aux raisins et au matcha, les sandwichs aux concombres, pastrami et saumon, et pour découvrir les douceurs gourmandes qui alternent régulièrement) et malgré les changements de Chefs Pâtissiers (Pierre Mathieu, David Landriot…), pas une déception au tableau.

C’est un de mes QG, vous commencez à le savoir…

Belles dégustations !

Tea Time au Crillon…

J’ai testé cette semaine avec mon amie Cécile le Tea Time au Crillon, qui a réouvert en juillet après plusieurs années de travaux.
D’accord, l’équipe est en rodage, mais ce n’est pas comme si c’était un tout nouvel hôtel dans la Capitale…

Plusieurs formules sont proposées : Moment détente (salé et sucré), Le Quatre Heures (« gâteaux de voyage ») et Le Goûter Glacé.

Nous avons opté pour « Le Quatre Heures », qui correspond à cinq petits gâteaux (concept très bien pour se faire une idée) visuellement pratiquement identiques (dommage) et qui nous emmènent (soit disant) dans cinq pays différents selon l’humeur du Chef – je suppose – (peu d’explications transmises, dommage aussi).
Si nous avons beaucoup apprécié la douceur au yuzu, nous n’avons pas non plus fait « waouh » aux créations du Chef pâtissier Jérôme Chaucesse.

Du côté de la carte des thés, elle est signée Lydia Gautier que l’on ne présente plus.
Quatre thés verts, sept thés noirs, six tisanes, sans oublier les « Grands Crus » : un thé blanc, trois thés verts, deux oolongs, deux Pu Er, trois thés noirs.
Si quelques créations sont mises en avant, aucun détail théiné n’est mentionné sur la carte (encore dommage) et le personnel, malgré nos différentes tentatives, a été incapable de nous renseigner lorsque nous avons posé des questions (je dis encore dommage ?). Idem, nous attendons toujours de pouvoir admirer les feuilles, petite requête restée lettre morte.
Dernière remarque : j’avais demandé un oolong (le Ali Shan). On me l’a servi en thé noir. J’ai donc dû réclamer le breuvage que j’avais choisi (avec les excuses du personnel). Quoi qu’il en soit, je n’ai pas sauté au plafond à la dégustation, mais la petite théière est à tomber !

Bref comme vous l’aurez compris, étant donné le standing du lieu, cette expérience n’a pas été concluante du tout.
Mais à vous de juger si vous le souhaitez…

Winter Tea Time (Mandarin Oriental Paris)

Le Mandarin Oriental de Paris, je ne vous apprends rien pour ceux qui me suivent : c’est notre QG.

Il était donc grand temps qu’ils nous proposent une prestation théinée digne de ce nom !

En décembre, ils nous offrent la possibilité de déguster un Winter Tea Time assez magique je dois dire.

« Succombez à notre collection de douceurs de Noël
accompagnées d’une boisson chaude »

Plus précisément…
Vous devez tout d’abord choisir entre un chocolat chaud aux épices et un Thé Chai.
Ensuite, vous voyez arriver un joli set composé d’un sapin blanc (dont je ne dévoilerai pas le contenu absolument divin), d’un palet praliné, d’une truffe au chocolat et citron vert, d’un marron glacé, d’une madeleine aux épices et d’un nage d’agrumes au poivre de Jamaïque.

Avec Ludivine du blog Emilia & Jean, nous avons pris notre temps.
Nous étions bien.
Nous nous sommes régalées de tout sans pour autant nous sentir « lourde ».

Une belle réussite donc, élégante et délicieuse, promesse d’une année 2017 des plus intéressantes sur le sujet ?

Notre arrivée au Sunrise Premium Resort de Hoi An…

Nous voici arrivés au centre du Vietnam sur la côte (mer de Chine) après 1h20 de vol pour découvrir Hoi An et Hué principalement.

Rien de bien spécial aujourd’hui si ce n’est du temps pour nous.
Pas de visite particulière à part celle de l’hôtel qui nous accueille jusqu’à vendredi matin.

@ demain pour mon billet sur Hué, ancienne capitale impériale classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco !