Karamel (Paris)

Dimanche, l’occasion a fait le larron…

En me rendant à la cérémonie du thé au lotus dans le VIIe arrondissement, je suis passée devant une devanture qui m’a interpelée, Karamel, salon de thé que je souhaitais tester depuis un moment.

Il était 12h35. L’event était à 14h. J’avais donc le temps.

Cerise sur le gâteau, ils proposent également de la petite restauration. C’était donc parfait.

Si je n’ai rien à redire sur l’accueil ni sur la qualité de ce que j’ai mangé  (quiche maison et tarte au citron/noisettes) et bu (thé vert Long Jim bio by Kodama), le service sur place n’est pas facilité par le coin vente à emporter (il a fallu que je réclame deux fois mon thé qui avait été oublié).
Le personnel n’a effectivement pas forcément le temps de chômer mais à mon humble avis ils devraient mieux s’organiser. Lorsque l’on est deux, on peut scinder les tâches au lieu de s’occuper de tout… et parfois de rien !

Karamel
67 rue Saint Dominique
75007 Paris

Cérémonie du thé au lotus

Imaginez…
Une cérémonie du thé au lotus dans un lieu calme et ultra confidentiel à Paris.

C’est ce que j’ai eu la chance de vivre dimanche après-midi avec cinq autres personnes, et je suis encore dans ma bulle (pour dire…).

Animée par Cécile alias Sérendipi-Thé, ce fût un pur moment de poésie des sens, totalement magique.Je me suis cru pendant 2h30 au Vietnam. Un instant suspendu comme je les aime, loin de toute agitation inutile. Un vrai bonheur !

Nul besoin de trop de mots parfois. Je n’ai pas envie de tout dévoiler, en tout cas pour le moment.
Je pense que les photographies parlent d’elles-mêmes…

Je suis profondément ravie et touchée d’avoir pu assister à cette dégustation.
Cette technique ancestrale est loin d’être connue.
Je l’ai vécue comme un privilège rare, unique, que je ne suis pas prête d’oublier…

En marge, Cécile nous a également invités à découvrir un thé vert vietnamien et un incroyable Beauté Orientale (allez donc lire son article passionnant sur ces feuilles mordues ! ), le tout accompagné de petites gourmandises vietnamiennes (gâteaux de lune au thé vert, au lotus et à l’oeuf ainsi que des pâtés sucrés).

L’Amandine (Agen)

Bon, au départ, nous ne devions pas atterrir là.
Mais mon chouchou (pardon) était fermé et grand bien nous en a pris côté choix !

J’avais déjà eu l’occasion d’y déjeuner avec mes parents mais samedi dernier nous y étions pour un Tea Time avant que j’embarque dans le TGV direction Paris.

L’accueil est chaleureux (vive le Sud-Ouest! ), les gourmandises maison (le lieu est réputé pour ses cookies et je confirme : ce sont des tueries !).
J’ai pris le thé glacé aromatisé du jour (et tout à coup je me sens seule au monde en pianotant sur mon clavier : je ne sais plus du tout vous détailler le mélange mais il était de bonne facture. L’Amandine travaille avec la maison Betjeman & Barton pour information).

Un moment bien sympathique en tout cas.
L’endroit est très couru, et l’on comprend pourquoi !

Tea Time L'Amandine Agen France

L’Amandine
46 Rue Molinier
47000 Agen

05 53 66 89 33

NDLR. Je tague la brève dans le Gers mais Agen est dans le Lot-et-Garonne…

Leslie Road (Paris XXe)

Samedi, je voulais bruncher so british (ne me demandez pas pourquoi : c’était comme ça et pas autrement).
Ok… Mais où ???!!!

Si une envie irrésistible vous prend un de ces quatre, deux solutions : soit vous sautez dans le premier Eurostar (chose que je n’ai pas faite), soit vous
allez directement (comme mon pif me l’a suggéré après une balade googlienne rapide) 8 rue du Cambodge dans le XXe et vous poussez la porte de Leslie Road!

Un accueil des plus sympas, un lieu super agréable, des théières uniques que vous rêvez de pouvoir acheter chiper et des mets typiquement anglais (je suis tombée folle amoureuse du porridge qui est une tuerie même lorsqu’il fait 30° -voire plus- dehors).
Le miam est « maison » et les thés (pour les amateurs) signés Betjeman & Barton. 

Bref, je recommande vivement et j’y retournerai assurément.

En conclusion : Londres à Paris, GOD SAVE LESLIE et bon appétit !

NDLR. Approuvé aussi par Mon Brun.

Les glaces Fabien Foenix (Paris)

Je vous en avais déjà parlé en septembre 2016 ( « Déjeuner maison chez l’Essence du Thé » ) mais je les avais tellement appréciées que j’en remets une couche en cette si belle et chaude dernière soirée de Printemps 2018.

Vive les congélos à la maison, qui permettent de se faire un revival collector !

Je me suis donc délectée de glaces créées par Fabien Foenix pour la maison George Cannon, à savoir :
thé vert Matcha
thé Secret Tibétain
thé de Chine Milky Oolong

Un vrai régal.

Malheureusement depuis ma brève sus-citée, la boutique ne propose plus de déjeuner.
A voir si les Tea Time (qui eux existent toujours) estivaux permettront à tous ceux qui passeront dans le coin de pouvoir les goûter.
Reste les autres parfums de l’artisan à aller déguster 6 Rue Descombes dans le XVIIe…

Belle dégustation à tous !

Et toutes mes pensées vont pour mes copines et copains théinés qui se reconnaîtront…