« La librairie des rêves ensevelis » de Madeline Martin…

À peine embauchée dans la librairie londonnienne de Mr Evans grâce à sa logeuse Mrs Weatherford (meilleure amie de feu sa mère), Grace Bennett et tous ceux qui l’entourent connaissent les affres de la Seconde Guerre Mondiale… 

Quelques pages tournées suffisent à installer les personnages et l’atmosphère.
Madeline Martin a le don de nous immerger dans une capitale en guerre où les livres ont un grand pouvoir salvateur !
Les descriptions de la vie quotidienne des londoniens en plein conflit sont des plus réalistes (beaucoup d’émotions sont à prévoir à la lecture). Mais malgré l’horreur vécue cette période si particulière est illuminée par une énorme solidarité humaine bienveillante. 

Vous aimez les livres, les librairies, les caractères attachants et les contextes historiques émouvants ? Ce manuscrit abouti et réussi au souffle romanesque très fort est pour vous !

« Inspiré de l’histoire vraie des librairies londoniennes qui sont restées ouvertes pendant le Blitz », il aura pour ma part une place de choix dans mes bibliothèques.

Belle lecture à tous ! 

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Charleston) : 

« Hyde Park, le grand magasin Harrods, les bus rouges à impériale… En s’installant à la capitale, Grace Bennett découvre le charme et l’effervescence de Londres. Mais le travail qu’elle décroche dans une petite librairie est bien loin du glamour dont elle rêvait. Les étagères où s’entassent les livres croulent sous la poussière, le propriétaire, Mr Evans, est aussi revêche et austère que l’intérieur exigu de son établissement et dehors, la guerre gronde déjà.

Pourtant, entre les black-out et les évacuations qui rythment son quotidien, c’est au coeur de ces rayonnages pleins à craquer que Grace trouve une ressource insoupçonnée et s’abandonne aux joies de la lecture.

Une nuit de bombardements, alors que la panique règne dans l’abri antiaérien où tout le quartier a trouvé refuge, Grace commence à lire à voix haute. Et chaque soir d’attaque, bravant l’horreur et la peur, elle va puiser dans les plus beaux romans de la littérature anglaise l’espoir de jours meilleurs.

Inspiré de l’histoire vraie des librairies londoniennes qui sont restées ouvertes pendant le Blitz, un roman historique poignant sur le pouvoir unificateur et inspirant des livres et de la littérature.

« UNE HISTOIRE DE SURVIE TRÈS HABILEMENT MENÉE AU COEUR DES HEURES LES PLUS SOMBRES DE L’HISTOIRE. »

Library Journal »

« Le fabuleux carnet des silences » de Clare Pooley…

Un carnet voyageur sur lequel des personnes peuvent parler sans concession de leur vie et de leurs ressentis peut-il changer le cours de l’existence d’autres et à quel point ? 

Voici ce que nous propose Clare Pooley dans ce très joli roman qui brosse toute une série de portraits des plus intéressants. Vous allez beaucoup vous attacher aux différents personnages et je prends le pari qu’ils vont vous manquer une fois le livre refermé. 

Laissez-vous tenter : vous passerez un excellent moment en compagnie de Monica, Julian, Hazard, Riley, Alice, Mary et Lizzie !

Belle lecture à tous ! 

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Pocket) : 

« Monica a abandonné sa carrière d’avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table, elle ne peut s’empêcher de le lire. Les premières pages lui révèlent la confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, âgé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme.
Touchée par cette idée de révéler des sentiments intimes à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet avant de le déposer dans un bar à vin.
Au risque de voir son destin bouleversé de manière inattendue… »

Livre lu dans le cadre du Grand Prix des Lecteurs 2022 dont je fais partie en tant que jurée « Littérature Étrangère ». 

« Memory » d’Arnaud Delalande…

Harmonia, perdue dans les montages enneigées, est une clinique spécialisée qui accueille des patients dont la mémoire est altérée. Un cadavre y est découvert et huit témoins étaient présents lors du meurtre. Facile donc pour l’inspecteur de police Jeanne Ricœur ?! Sauf que ces personnes ne se souviennent absolument pas de ce qu’il s’est passé… 

Arnaud Delalande nous offre un huis clos prenant et complètement addictif. N’imaginez pas une minute vous arrêter de lire une fois plongés dans la première page ! Le lieu est un personnage à part entière et l’écrivain s’est extrêmement bien documenté sur le problème médical qui est au cœur de l’histoire.

Un très bon moment de lecture même si j’avais trouvé le possible meurtrier avant le dénouement final mais sans pouvoir toutefois l’expliquer ! 

Bref je recommande. 

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Pocket) : 

« Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s’est passé.
Elle voudrait tout oublier.
Ils donneraient tout pour se souvenir…

Au cœur de Memory, une clinique spécialisée perdue dans la montagne et la forêt, un patient est retrouvé pendu. Un suicide qui a tout l’air d’un meurtre déguisé : huit personnes ont assisté à la scène.
Un homme mort. Huit témoins. Un huis clos. La combinaison parfaite pour une enquête vite résolue… C’est sans compter sur l’amnésie bien particulière dont souffrent les résidents : leur mémoire n’excède pas six minutes. Ils ont vu, mais ils ne se souviennent pas.
En plein deuil de son père adoptif, Jeanne Ricœur, jeune inspectrice de police, hérite de cette affaire impossible. Elle découvre une communauté à part, celle d’étranges victimes de la vie à la mémoire brisée, au quotidien hanté de post-it et de mémos. Tandis qu’elle essaie désespérément de reconstituer le puzzle du drame, ses propres démons refont surface…
Mais bientôt, on la menace.
Qui veut l’assassiner, et pourquoi ? »

« Le chat Pitre » de Florence Hinckel…

Pitre vit avec deux petits humains (Sidonie et Joan) et deux grands (Jérôme et Hélène) qui ont parfois des idées légèrement saugrenues (voire incongrues) à son égard… 

Cinq histoires à chavourer par toutes les familles ailurophiles.

Il en arrive de ces choses à ce Pitre : un concours de beauté, un départ en vacances, une mission dans l’espace (nous vous conseillons de ne jamais chercher la célébrité), des super pouvoirs !

Un recueil de cinq tomes réunis pour notre plus grand plaisir !

À partir de 8 ans. 

Belle lecture à tous ! 

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Nathan) : 

« 5 incroyables aventures du chat Pitre !

Pitre est un chat. Il vit une existence paisible, entre son panier moelleux, ses délicieuses sardines, et, bien sûr, sa famille d’humains.

Mais alors qu’il n’aspire qu’à la paix, son calme est troublé par des aventures plus folles les unes que les autres. D’un concours de beauté au vide de l’espace, une chose est sûre : Pitre n’est chamais tranquille…

Un récit hilarant raconté par un animal de compagnie pour les enfants de 8 à 12 ans. »

« Le chat du bibliothécaire : Succès mortel » de Miranda James…

Bienvenue à Athéna, bourgade du Mississipi !
Tout va bien pour Charlie Harris, bibliothécaire, et Diesel son petit félin Maine Coon qui le suit partout jusqu’au jour où un ancien élève de la ville, Godfrey Priest, célèbre auteur de thrillers est retrouvé mort dans une chambre d’hôtel…
Charlie et Diesel vont enquêter !

Cette série littéraire américaine à succès a enfin été traduite et est donc parvenue jusqu’à nous !
Les personnages sont attachants et l’histoire quant à elle est des plus efficaces.
Bref le lecteur passe un excellent moment de lecture.
Si vous aimez le combo livres + chat + enquête policière, ce cosy mystery est pour vous !

Les éditions J’ai Lu ont fait paraître simultanément les deux premiers tomes.
Inutile donc de vous dire que je suis déjà en train de dévorer « Inventaire fatal »…

Belle lecture à tous !

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (J’ai Lu) : 

« À Athena, dans le Mississippi, Charlie Harris coule des jours paisibles en compagnie de Diesel, son fidèle maine coon, véritable coqueluche de la ville. Pour le bibliothécaire, la présence du félin est une source de bonheur, tout comme celle des étudiants à qui il offre le gîte et le couvert dans sa charmante maison. Cependant, sous ses airs tranquilles, Athena recèle mille et un secrets sur le point d’être dévoilés lorsque Godfrey Priest est retrouvé inerte dans sa chambre d’hôtel. Le célèbre auteur de thrillers, enfant du pays, venait assister à un dîner de gala en son honneur. Pour sûr, le criminel est un habitant du coin… Si l’enquête est officiellement confiée au bureau du shérif, Charlie et son compagnon à quatre pattes se lancent incognito dans leurs propres recherches… »