Le Bénéfique et Miel Factory…

La semaine dernière avait lieu l’évènement Le Bénéfique en association avec Miel Factory.

Deux très belles marques…

Avec Le Bénéfique, vous n’aurez pas de feuilles réduites en poudre : terminé les pisse-mémé et bonsoir les infusions élégantes !
Vous aurez des tiges, manuellement et minutieusement récoltées, sélectionnées et assemblées avec un p’tit drapeau mentionnant le nom de la plante en question. C’est tellement joli que je vous fais la promesse suivante : vous ne préparerez plus vos breuvages comme avant et vous prendrez du plaisir à les servir tel quel, que ce soit à vous ou à vos invités.

Avec Miel Factory, un voyage des sens sera au rendez-vous !
De France et du monde entier (les murs m’ont fait rêver), ils sauront vous régaler avec leurs miels et les produits dérivés complètement dingues qui vous donneront envie de cuisiner (miel à la truffe blanche, vinaigre au miel…).

Les deux équipes étaient fort sympathiques et pas avares de conseils et de partages côté retours d’expériences.
Savez-vous par exemple que le miel perd toutes ses vertus si vous le plongez dans l’eau trop chaude de l’infusion ? J’ai appris à le déguster en parallèle…

Une belle fin de journée c’était. Comme je les aime.

Belles dégustations à tous !

Je connaissais Le Bénéfique pour avoir découvert « La Sauge » dans une box Envouthé. J’adore leur « Tilleul » en particulier.
Pour Miel Factory c’était une première. Je me suis offert « Litchi » leur miel de Thaïlande qui me régale depuis chaque matin au petit déjeuner…

Encore un GRAND MERCI à Amandine qui se reconnaîtra…

« 13 à table ! » : des nouvelles pour une belle cause…

Hier au soir avait lieu le lancement du recueil “13 à table !” (5e édition) à la Recyclerie (83 Boulevard Ornano, 75018 Paris) au profit des Restos du Coeur.

Cette année, le collectif d’auteurs (Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, François d’Epenoux, Éric Giacometti, Karine Giebel, Philippe Jaenada, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Jacques Ravenne, Tatiana de Rosnay, Leïla Slimani, Alice Zeniter) a écrit des nouvelles sur le thème de la Fête.

Comme toujours, 1 livre acheté (5€ intégralement reversés) = 4 repas distribués.

Alors FILEZ TOUTES ET TOUS CHEZ VOS LIBRAIRES !!

13 à table ! Editions Pocket 2018

Thé-ritoires (Paris)

Il existe des lieux qui ressemblent tellement à tout ce que vous aimez qu’ils résonnent comme une évidence une fois la porte poussée…

Cela faisait TRÈS longtemps que je souhaitais découvrir Thé-ritoires.
Le personnage d’Arnaud Bachelin m’intriguait : archéologue de formation, désormais consultant, expert et historien du thé. Mais aussi un remarquable hôte qui saura vous accueillir 5 rue de Condé dans le VIe arrondissement à Paris.

L’ambiance est cosy à souhait.
Tout est parfaitement pensé et côté décoration (qui est à mes yeux d’une beauté absolue) et côté confort (grands fauteuils moëlleux et tables).

J’y avais rendez-vous pour un déjeuner avec mon amie hautboïste.
De ce que nous avons dégusté, nous avons tout aimé (tartes salées aubergines/cottage cheese – champignons/cheddar, scone et brioche/crème/myrtilles sauvages).
Les quantités très raisonnables en assiettes permettent de succomber à plusieurs gourmandises proposées…
La très belle carte de thés vous transporte selon vos goûts où vous désirez. Ils sont infusés dans les règles de l’art. J’ai ainsi pu goûter le merveilleux thé bleu/noir « Numéro 105 » (thé des rochers aux notes fruitées) et mon amie le « Kukicha vert » (tiges vertes du Japon, excellent lui aussi).

Thé-ritoires s’est révélé être un très beau voyage des sens, comme je les apprécie.
C’est un lieu magique, féérique, qui a une âme. Une vraie. Il vous donne envie d’oublier le temps, les agitations inutiles. Il vous donne envie de profiter, de déguster, de lire, de discuter, de partager, de vous envoler…
Et là, vous vous mettez à rêver : recréer le Cercle des poètes disparus, inviter J.K Rowling pour des lectures d’Harry Potter, Kate et Meghan pour un Tea Time so british… 

Arnaud Bachelin est très disponible et quelqu’un avec qui j’ai pris beaucoup de plaisir à converser… Nous avons évoqué le thé bien sûr, mais pas que.
En partant je me suis rendue dans une librairie pour m’offrir « Un thé chez les tigres » de Gilles Brochard dont il a su me parler comme il le fallait. 

C’était hier, et j’éprouve déjà un manque.
Le renard est décidément rusé. Il me tarde d’y retourner…

Ouvert du mardi au dimanche, de 11h30 à 19h30
01 42 03 31 51

« Sommeil blanc » d’Emelie Schepp…

Le 23 mars 2017 je vous parlais de son premier thriller « Marquée à vie » que j’avais beaucoup aimé.

J’attendais le deuxième avec impatience.
Peut-être un peu trop…

J’ai été effectivement quelque peu déçue par ce nouvel opus en terme d’enquête qui ne m’a pas autant tenue en haleine que la première et en terme de personnage, à savoir la procureure Jana Berzelius dont le mystère sur sa personnalité ne s’épaissit pas forcément.

J’espère que le troisième (que j’attends tout de même) ne manquera pas d’intérêt…

Note de l’éditeur (Harper Collins) :

« Une deuxième enquête de Jana Berzelius.

Quand une jeune Thaïlandaise utilisée pour faire passer de la drogue est retrouvée morte des suites d’une overdose, tous les indices tendent à prouver qu’un certain « Danilo » est lié à l’affaire. Un ennemi personnel que Jana Berzelius a bien l’intention de faire disparaitre. Ancien frère d’armes, il en sait trop sur son enfance sordide. En parallèle, l’équipe de Jana se concentre sur la recherche d’un magnat de la drogue qu’on dit d’une intelligence hors du commun. Tout en brûlant de connaitre son identité, Berzelius doit aussi veiller à ce que Danilo ne dévoile pas… la sienne. »

« Chère Mamie » de Virginie Grimaldi…

Chère Virginie Grimaldi,

Je viens de terminer votre « Chère Mamie » et il n’y a pas à dire : vous avez vraiment le chic pour vivre et raconter des situations complètement farfelues qui nous font rire à en pleurer ! (je suis désormais certainement considérée comme folle à lier sur les lignes du métro 2, 11, 1, 9, 3 et celle du bus 96 tellement je n’ai pas pu me retenir… Merci à vous !).

Que celles et ceux qui veulent en savoir plus s’offrent ces petites pépites virtuelles à jamais couchées sur un joli papier que je n’ai (étrangement) pas eu envie de corner.
Elles font un bien de dingue parce qu’elles réconfortent autant qu’un doudou, un bon thé, une couverture douille-douille, un pyjama pilou pilou, des chaussettes chat, des chaussons panda, les ronrons de poilus et j’en passe. Pour dire…

Ne comptez pas sur moi pour dévoiler plus mes impressions de lecture : à 5 € le recueil de lettres, que les blogueurs lecteurs arrêtent d’attendre les SP aillent donc faire un tour chez leurs libraires (indépendants), d’autant plus que c’est pour la bonne cause. Il ne faudrait pas exagérer non plus !

Vous êtes vraiment une sacrée nana. Enfin, il me semble.
Nous nous croiserons peut-être un jour sur nos licornes respectives.
En attendant, je continuerai à vous écrire après chacun de vos livres lus.

Bien à vous

Céline / Charthémiss

Note de l’éditeur (Le Livre de Poche) :

« Chère mamie,
J’espère que tu vas bien, et surtout que tu es assise. Il y a plus d’un an, j’ai commencé à t’écrire des petites cartes sur les réseaux sociaux. Des chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant. Je ne m’attendais pas à ce que mes aventures deviennent un vrai rendez-vous… Alors une idée a germé : et si ces rires partagés devenaient utiles ? J’ai immédiatement pensé à l’association CéKeDuBonheur, dont j’aime la philosophie et l’engagement.
Dans ce livre, tu trouveras plein d’inédits. Des photos pour illustrer. Des grands bonheurs, des petits malheurs, de la vie. Tu m’as donné l’amour des mots, j’ai hâte que tu découvres ceux qui te sont destinés.
Gros bisous à toi et à papy, Ginie

L’association CéKeDuBonheur aide les services pédiatriques à améliorer les conditions de vie des enfants séjournant à l’hôpital à travers de multiples actions. »
www.cekedubonheur.fr