Une pensée sur “« Le bonheur, c’est quand le temps s’arrête » (Gilbert Cesbron)…”

  1. Quelle belle phrase qui va comme un gant à la photo de cette petite cabane de « repos »… j’imagine le silence le bruit du vent, le chant des oiseaux, et peut-être l’eau qui coule d’une rivière quelque part…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.