« Nord et Sud » d’Elizabeth Gaskell…

D’Elizabeth Gaskell, grande romancière victorienne britannique, je n’avais rien lu (oooooouuuuhhhhh la honte !). 
Inconditionnelle du XIXe siècle et du Royaume-Uni en particulier, il était donc grand temps que je me plonge dans un de ses écrits. 

Mes parents m’avaient fait regarder l’adaptation du livre réalisée en 2004 par Brian Percival pour la BBC un soir à Rennes. Je vous en avais parlé en mars dernier ( « North and South » ).
Tout m’avait plu. Il était donc logique que je commence par celui-ci. 

Autant vous le dire tout de suite : j’ai A.D.O.R.É !
L’atmosphère, les personnages, la dure réalité économique et sociale vécue par le Nord du territoire, l’immigration irlandaise, la révolution industrielle à travers les filatures de coton, les descriptions sociétales, le souffle romanesque insufflé par les inoubliables Margaret Hale et John Thornton… 

Dans la même veine que Joe dans « Les quatre filles du Docteur March” de Louisa May Alcott ou Elizabeth Bennet dans “Orgueil et préjugés” de Jane Austen, Elizabeth Gaskell nous dresse le portrait d’une fille de pasteur gracieuse, intelligente, audacieuse, courageuse, généreuse bien qu’impulsive et obstinée qui tente de s’affirmer comme elle peut à une époque où les femmes n’étaient pas vraiment considérées à leur juste valeur. Un certain féminisme avant l’heure somme toute. 

Nul doute que je lirai d’autres oeuvres de cet écrivain* disparu brutalement à l’âge de 55 ans, « en prenant le thé et au milieu d’une phrase »… 

*Même si j’apprécie les caractères féminins très forts, je n’arrive toujours pas à dire ni à écrire « cette écrivaine » que je trouve absolument ridicule, tout comme « auteure » ou tout autre mot féminisé sur l’autel d’une société contemporaine bien trop orgueilleuse à mon goût. Mais je m’égare. 

A noter la magnifique traduction de Françoise du Sorbier. 

Belle lecture à tous ! 

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Points) : 

« Après une enfance passée dans un village riant du Hampshire, Margaret Hale, fille de pasteur, s’installe dans une ville du Nord. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s’éveille. John Thornton, propriétaire d’une filature, incarne tout ce qu’elle déteste : l’industrie, l’argent et l’ambition. Malgré une hostilité affichée, John tombera sous son charme. »

NDLR. Lecture commune avec mon amie Sabrina (qui se reconnaîtra) dans le cadre du Challenge « A l’assaut des pavés » du mois de septembre. 

« Mon territoire » de Tess Sharpe…

Une couverture sublime pour une histoire que vous aurez du mal à lâcher une fois commencée ! 

Face à un monde qui a ses propres codes, à des situations décrites tels des couperets qui rythment admirablement les différentes temporalités, Harley McKenna intègre le Panthéon des héroïnes littéraires qui marquent et qui n’est pas s’en m’avoir fait penser (même si les deux intrigues n’ont rien à voir) à la Turtle de Gabriel Tallent dans « My absolute darling » par sa volonté, son courage, son cheminement psychologique, son combat intérieur sur l’autel de l’héritage paternel transmis.
Vous ne serez pas prêts de l’oublier !

Que la fin soit prévisible ne m’a pas dérangée. Pour moi, l’essentiel est ailleurs dans ce premier roman très réussi de cette rentrée littéraire 2019.

A mentionner également l’excellente traduction d’Héloïse Esquié. 

Un GRAND MERCI renouvelé à Léa via le Picabo River Book Club et aux Editions Sonatine ainsi qu’ à Manon et à Cécile pour cette lecture commune que je recommande vivement (et qui intègre non seulement le Challenge « A l’assaut des pavés » étant donné ses 551 pages mais encore Le Mois américain ).

©Céline Huet-Amchin

Note de l’éditeur (Sonatine) : 

« À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père. »

Le concours est toujours ouvert pour remporter un exemplaire : tirage au sort demain à 17h ! :D 

« Toutânkhamon, le trésor du pharaon » (Grande Halle de la Villette, Paris)

Je ne voulais pas y aller : trop de monde, trop cher.
Et puis j’ai été convaincue par deux personnes qui se reconnaîtront. 

Ce matin j’ai donc vécu l’ouverture du tombeau, dans les pas de Carter, à 8h30 pétantes.

Une exposition spacieuse qui en met plein la vue aux visiteurs et si on prend le temps de tout lire en jouant des coudes, fort intéressante.
En 2h de visite j’ai appris beaucoup de choses et j’en suis ravie. 

Cela m’a encore plus donnée envie d’aller sur place…

N’hésitez pas un instant ! 

©Céline Huet-Amchin

A admirer jusqu’au 22 septembre prochain. 

Concours « Mon territoire » de Tess Sharpe en partenariat avec les Editions Sonatine !

Sorti depuis seulement le 29 août, je vous propose de gagner un exemplaire de “Mon territoire” de Tess Sharpe grâce aux éditions Sonatine ! 🤓📚

Le pitch ?
“À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.
Depuis Winter’s Bone, on n’avait pas croisé d’héroïne aussi fascinante, émouvante, inoubliable qu’Harley McKenna. Ce roman magnifique signe la naissance d’une auteure au talent fou.”

Pour jouer c’est simple :
1/ abonnez-vous à @charthemiss (blog, réseaux sociaux)
2/ abonnez-vous au compte @sonatineeditions (réseaux sociaux)
3/ invitez deux ami(e)s en mettant un p’tit commentaire.

Concours ouvert sur mon blog, Instagram et facebook.

Le partager en story sur les réseaux sociaux, c’est une chance de plus de gagner !

Tirage au sort ce vendredi 6 septembre à 17h.

Bonne chance à tous 🙏🏼💫

©Céline Huet-Amchin