« 4 3 2 1 » de Paul Auster…

Alors alors, que vaut le dernier Paul Auster ?

Tout d’abord, il faut que vous sachiez deux choses importantes sur « 4 3 2 1 » :
– il pèse 1,259 kg ! Oui, oui, vous avez bien lu… Au début je l’ai promené avec moi dans les transports mais franchement là, et ce n’est pas dans mes habitudes, je vous recommande de le prendre en ebook sur liseuse parce qu’il est lourd et ce même pour chez soi sur le canapé.
– il comporte 1 016 pages ! Oui, oui, vous avez bien lu aussi… Pour ceux qui aiment se plonger dans plusieurs ouvrages à la fois ou qui pensent s’arrêter pour faire autre chose, je vous le déconseille. Ce qui fait l’essence même de ce roman fait qu’il vaut mieux se l’enfiler d’une traite au risque de ne plus savoir qui on est ni où on crèche ! Alors préparez vos yeux et votre tête en conséquence. Perso, cela m’a pris le week-end mais j’étais motivée par la rencontre de samedi.
Et puis la nouvelle sélection des livres du Grand Prix des Lectrices ELLE 2018 va me parvenir donc, je n’avais pas trop le choix pour ne pas prendre de retard…

Et donc et donc…….. sinon ?

Cela faisait sept ans que l’écrivain n’avait rien proposé à ses lecteurs.
Avec ce quinzième roman, nul doute qu’il fait un retour remarqué !

Que serait devenue votre vie si … ?

Voici la question que pose ce livre.

L’écrivain nous propose quatre versions de la vie d’Archibald, ponctuées toutefois de quelques éléments persistants (Amy, l’écriture…).

1.0
1.1
1.2
1.3
1.4

Ou comment une circonstance, complètement anodine, peut bouleverser une existence…

A quel point cela ressemble à Paul Auster lui-même ?
Nous sommes en droit de nous poser la question laquelle, je l’espère, sera abordée à La Grande Librairie jeudi soir ou lors de la rencontre orchestrée par François Busnel à laquelle je vais assister samedi au Théâtre du Rond-Point.

Ce livre m’a fait penser à un film que j’avais beaucoup aimé et qui m’avait marquée en son temps (1998) : « Slinding Doors » (« Pile ou face » en français).
On peut aussi faire un parallèle (sans doute facile mais pas si idiot que ça à la réflexion à mon avis) avec un autre film que j’adore : « Forrest Gump ».
Pourquoi ? Eh bien lisez-le et vous comprendrez certainement à quoi je fais allusion !

Je suis loin d’avoir découvert toute l’oeuvre de l’écrivain.
En revanche je peux affirmer et je pense que je ne serai pas la seule à le dire que c’est un roman qui marquera par la force littéraire qui s’en dégage tant du point de l’histoire que de la construction et de l’écriture.

Belle lecture à tous !

Note de l’éditeur (Actes Sud) :

À en croire la légende familiale, le grand-père nommé Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec cent roubles cousus dans la doublure de sa veste, passa Varsovie puis Berlin, atteignit Ham- bourg et s’embarqua sur l’Impératrice de Chine qui franchit l’Atlantique en essuyant plusieurs tempêtes, puis jeta l’ancre dans le port de New York au tout premier jour du XXe siècle. À Ellis Island, par une de ces bifurcations du destin chères à l’auteur, le nouvel arrivant fut rebaptisé Ferguson. Dès lors, en quatre variations biographiques qui se conjuguent, Paul Auster décline les parcours des quatre possibilités du petit-fils de l’immigrant. Quatre trajectoires pour un seul personnage, quatre répliques de Ferguson qui traversent d’un même mouvement l’histoire américaine des fifties et des sixties. Quatre contemporains de Paul Auster lui-même, dont le “maître de Brooklyn” arpente les existences avec l’irrésistible plaisir de raconter qui fait de lui l’un des plus fameux romanciers de notre temps.

En France, toutes les livres de Paul Auster sont édités chez Actes Sud.

A noter l’admirable traduction par Gérard Meudal.

5 réponses sur “« 4 3 2 1 » de Paul Auster…”

  1. J’attends un peu, mais je vais me laisser tenter… tu parles de Pile ou Face, et c’est exactement à ce film que j’ai pensé lorsque j’ai lu les premiers articles sur ce livre. Et comme toi, c’est un film que j’ai beaucoup aimé (encore un point commun!!!!!!!!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.