So London!

« When a man is tired of London, he is tired of life;
for there is in London all that life can afford. »

« Quand un homme en a assez de Londres, il en a assez de la vie ;
car il y a à Londres tout ce que la vie peut apporter. »

(Samuel Johnson)

J’aime l’atmosphère qui y règne, leurs traditions (même si parfois elles sont désuètes), les Fish & Chips chez Harrod’s (bien trop chers mais fort bons), la famille royale (oui, oui, j’assume), l’éclectisme que dégage la ville, la Tate, le Globe Theater, le fait que ce fût une île, l’Eurostar qui permet d’y être rapidement, leurs séries (Downtown Abbey, Sherlock, Hercule Poirot, Broadchurch…), St Katharine Docks, Notting Hill, la langue de Shakespeare, et j’en passe…

C’est une ville dans laquelle je pourrais habiter.
Je m’y sens chez moi.

Bref Londres, c’est une grande histoire d’Amour (applicable à tout le Royaume-Uni pour être exacte puisque je connais également l’Ecosse et l’Irlande).
J’aime y retourner, et pas que pour le Tea Time !

Un tout petit échantillon photographique.
J’y suis allée plusieurs fois, mais je n’ai pas retrouvé tous les clichés (notamment argentiques).

Hôtels que je peux recommander :
– proche d’Hyde Park : le Mandarin Oriental Londres.
– proche de la Tate : Grange St Paul’s Hotel.

« L’écrivain de la famille » de Grégoire Delacourt…

J’ai tout fait pour repousser la fin…
Alors maintenant, à quand le prochain ???

Premier de ses deux romans écrits, Grégoire Delacourt vient encore de combler la lectrice que je suis (MERCI MERCI MERCI)…
Tout y est : l’enfance, les parents, le frère, la soeur, l’amour, la trahison, le travail, la mort, la maladie, …
Tantôt drôle (il manie la dérision comme personne), tantôt triste (et tellement juste)… Les personnages en sortent magnifiés, par un jeu d’écriture que j’apprécie décidément beaucoup !

On en redemande… Et vite !!!

OUI, écrivain vous l’êtes, et OUI dans votre famille il faut désormais y inclure vos lecteurs…

Belle lecture à tous !

NB. Ludovic (RTV 95.7), je ne te remercierai jamais assez…

Editions JC Lattès

Madeleines « orgasmiques »…

Ingrédients (pour 32 madeleines environ) :

  • 120 g de farine (Bio)
  • 120 g de poudre d’amande
  • 300 g de sucre glace
  • 300 g de beurre (d’Isigny, Bio ou d’un très bon fromager sur le marché)
  • 8 blancs d’oeufs (Bio)
  • 30 g de miel liquide
  • 1 sachet de levure en poudre

Préparation :

Préparez un beurre noisette.

Mélangez la farine, la poudre d’amande, le sucre glace, la levure et les oeufs. Puis incorporez le beurre et le miel pour obtenir une pâte homogène.

Couvrez d’un film et réservez au frais 1h.

Garnissez les moules à madeleines aux 2/3, et enfournez (four préchauffé à 180°).

Laissez cuire 10 mn.

Laissez refroidir sur une grille avant de ranger les madeleines sous une cloche ou dans une boîte fermée hermétiquement.

Bon appétit !